Aux origines de la flotte russe sur la Côte d'Azur

Publié le : 15/10/2018 15:47:35
Catégories : Partenariats Rss feed

De nombreux visiteurs nous demandent d'expliquer la présence d'autant de yachts russes sur la Côte d'Azur. Pour tenter d'y répondre, nous proposons de remonter les archives de Villefranche, là où de nombreux habitants évoquent avec nostalgie la présence d'une "base navale" dans le Pays de Nice qui abritait la flotte impériale du Tsar il y a plus de 160 ans. Puis nous suggérons un parallélisme avec la période contemporaine.

Un peu d'histoire diplomatique et navale

Après la guerre de Crimée, la marine Russe est contrainte de démanteler ses bases de la Mer Noir. Mais la Russie souhaite maintenir son influence notamment vis à vis de ses attaches dans les Balkans et en Grèce orthodoxe. C'est ainsi que le Tsar obtient la signature d'un bail avec le Royaume de Savoie en 1858, pour s'installer en rade de Villefranche. C'était il y a tout juste 160 ans !

Autre changement majeur pour la marine impériale après la défaite de Crimée, il s'agissait de rattraper le retard technique en passant de la marine à voile à la marine à vapeur.

Bateau premiers cuirassé russes à vapeur sont des batteries flottantes

Le premier cuirassé russe à vapeur, de 1865, est une batterie flottante

Deux ans après la signature du bail, le Comté de Nice est devenu Français. Le bail est prolongé par Napoléon III qui entretient de bonnes relations personnelles avec le Tsar. Enfin, à la chute du second empire, la IIIème république prolonge le bail également.

Ainsi, pendant près de 10 ans, ce sont presque toujours 3 à 5 navires russes qui mouillent en rade de Villefranche.

Ce n'est qu'en 1884 que la "base navale" est définitivement fermée. En effet, le Tsar retrouve un plein accès aux ports de Sébastopol et d'Odessa avec l'aide de ses alliés Prusse. De plus à cette époque la Marine Russe souhaite se développer pour devenir la 3ème puissance maritime mondiale après l'Angleterre et la France. De nombreux navires seront alors construits en Europe Occidentale pour renforcer l'industrie navale russe dans un délai très rapide.

Il n'y avait donc plus d'intérêt militaire à entretenir des locaux à Villefranche. Les installations sont transformées par la Russie en institut océanographique. Il faudra encore attendre 1937 pour que le laboratoire océanographique de Villefranche soit finalement rattaché - et financé - par la France.

Aujourd'hui la marine Russe dispose encore d'un accès à la Méditerranée Orientale avec le port Syrien de Tartous.

Nice Côte d'Azur, devient une place d'influence

La présence de la flotte russe à Villefranche a permis de tisser de nombreuses relations entre l'amirauté française basée à Toulon et l'amirauté russe basée à Kronstadt, dans la banlieue de Saint-Pétersbourg.

L'implantation de bâtiments de stockage de charbon, de vivres et d'un hôpital pour les marins a été particulièrement bien apprécié par les populations locales qui bénéficiaient de cet apport économique. Non loin de là, l'entourage du Tsar venait séjourner de nombreux mois à Nice ou Villefranche pour célébrer des fêtes somptueuses auprès des notables et aussi en faisant œuvres de bienfaisances.

Parallèlement la communauté Russe de Nice construira des églises orthodoxes dont la magnifique cathédrale orthodoxe qui est considérée comme la plus belle en dehors de Russie.

Cathédrale Orthodoxe Russe de Nice

Cathédrale Orthodoxe Russe de Nice

Nice héritera aussi de nombreuses villas somptueuses tel que le Château Valerose acquis en 1867 par Paul Grigorievitch baron von Derwies. Tous les étudiants de Nice connaissent ce château, car il sera rétrocédé par Nice à son université en 1950.

Les supers yachts sont la flotte russe de la Côte d'Azur aujourd'hui

Il n'y a plus de marine russe en Méditerranée Occidentale, mais il est tentant de faire le parallélisme entre la présence des super-yachts et l'influence russe sur la Côte d'Azur. 

La sailing yacht A

Le Sailing Yacht A n'est pas sans rappeler la marine impériale russe du début du XIXe siècle 

Beaucoup des plus grands yachts du monde sont la propriété de Russes et on été construits dans les chantiers d'Europe occidentale comme autrefois. Les plus célèbres au Cœur Riviera sont les Sailing Yachts A, le yacht A, le Blade, l'Eclipse, le Grand Bleu ou le Dilbard. Ces yachts contribuent à l'activité économique du littoral lors des nombreuses escales par exemple en rade de Saint-Jean-Cap-Ferrat, entre Nice et Monaco. Il est certain que ces yachts représentent encore aujourd'hui un outil d'influence. Ils accueillent des hôtes de marque qui apprécient particulièrement la Côte d'Azur pour son cadre et son histoire si particulière que nous venons de présenter.

Vous souhaiteriez profiter comme les russes des vues de la côte depuis la mer ? Bonne nouvelle, il n'est pas nécessaire de se faire enrôler dans la marine russe, une des plus rudes du monde à l'époque du Tsar. Il n'est pas nécessaire non plus de se faire inviter sur un yacht, car rare sont les élus. Imagineriez-vous aussi que vous pouvez réaliser un tour en mer sur un navire qui suscitera l'admiration lorsque vous naviguez ? En effet, vous allez naviguer sur un catamaran à moteur propulsé à 100% par l'énergie du soleil qui navigue en silence et sans odeur. En avance sur toutes les marines du monde, SeaZen est reconnu comme une des 1000 Solutions Efficiences au monde par la Fondation Solar Impulse. Il suffit d'un tour d'une heure au départ de Beaulieu-sur-Mer pour ressentir l'esprit de la Côte d'azur. Au cours de cette balade accompagnée par un guide, vous pouvez contempler les magnifiques villas du Pays Niçois. La réservation peut se faire en ligne et le service est ouvert toute l'année selon la météo.

Découvrir la Côte d'Azur en bateau solaire

Articles en relation

Partager ce contenu

Vous devez être enregistré

Cliquez ici pour vous enregistrer

Ajouter un commentaire