L'hebdomadaire Pays des Alpes-Maritimes fait sa couverture sur seaZen

Publié le : 30/06/2018 14:05:46
Catégories : Avis Rss feed , Boat Club Rss feed

Article du magazine Pays des Alpes Maritimes

 

Au départ du port de Beaulieu, Guillaume Jacquet-Lagrèze vous embarque pour une balade en mer silencieuse et non polluante. Son navire, baptisé seaZen, ne puise son énergie que dans les rayons du soleil. Un petit bijou de quiétude qu'il est possible de s'approprier via un boat club. Pour se débarrasser des contraintes du bateau et ne garder que ses plaisirs.

Couverture de l'hebdo Pays des Alpes-Maritime n°809, Du 28 juin au 4 juillet 2018
Couverture de l'hebdo Pays des Alpes-Maritime n°809, Du 28 juin au 4 juillet 2018

Bateau solaire seaZen, Plus belle la mer

5 nœuds en vitesse de pointe. Un peu moins en rythme de croisière. Pour le ski nautique, il y a mieux. Mais pour tous les charmes de la navigation côtière, difficile de trouver plus pertinent, plus dans l'air du temps que seaZen.

Tel un voilier profitant du vent, ce catamaran de 6 m file sans bruit sur l'eau translucide du littoral azuréen. Et sans recours au moindre souffle d'Eole. Sur son pont, point de vibration générée par un puissant moulin thermique. Point d'odeur de carburant non plus. En bord de mer, l'électrique, c'est fantastique !

"Cette embarcation rassemble les agréments de la voile et la simplicité du bateau à moteur", se réjouit Guillaume Jacquet-Lagrèze, l'heureux propriétaire d'un engin dédié au plaisir. D'un navire annonciateur d'une plaisance sans nuisance." Le moteur de 2 kW, soit l'équivalent de 3 CV, est alimenté par une batterie qui est rechargée en continu par les rayons du soleil".

Le taud fixe de seaZen est en effet recouvert de 10 mde panneaux solaires. Un atout d'autant plus important que la consommation énergétique de la propulsion est faible."Elle se situe entre celle d'une ampoule et celle d'un four à micro-ondes en fonction de la vitesse. En deux ans d'utilisation du bateau, je n'ai pas encore eu besoin de le brancher sur le secteur".

Ingénieur de formation et ancien cadre commercial dans l'industrie automobile, Guillaume a acheté le petit catamaran [Suncy Solar Boat] en juin 2016. "En m'installant sur la Côte d'Azur,

j'avais en tête de devenir entrepreneur et de lancer de nouveaux services en lien avec le développement durable". Il a ainsi fondé la société Seamagine Eco Navigation, avec laquelle il exploite seaZen, nom du premier élément de sa flotte écologique et de sa marque spécialisée dans la location.

Deux façons de naviguer

"Je propose deux formules : la promenade accompagnée d'une heure et le libre-service". Dans le premier cas, ... [nous accompagnons le client]... J'ai choisi le port de Beaulieu, car il se prête bien à ce type de prestation. Il y a un patrimoine architectural à admirer sur le rivage, comme la Villa Kérylos, et une eau claire qui laisse facilement voir les fonds marins de la zone Natura 2000 du Cap Ferrat". Compter alors 110 euros la balade guidée en mode slow tourisme. Un tarif appliqué jusqu'à un maximum de six passagers à bord.

Pour ceux qui en veulent davantage, et plus souvent, Guillaume a créé un boat club. "C'est une façon de bénéficier de la possession d'un bateau sans en subir les contraintes". Après le règlement d'une adhésion (110 euros) et le versement d'une caution (400 euros), seaZen est mis à la disposition des membres du club, qui n'ont plus qu'à réserver des créneaux de trois heures facturés de 160 à 190 euros au fil des saisons. A ce tarif, ils peuvent embarquer à huit et jouir à leur guise des plaisirs de la mer."Avec son solarium situé à l'avant, sa table centrale et son échelle de bain à l'arrière, le navire a été conçu pour ce type de sortie. Le temps d'un brunch, d'un repas ou d'un apéro après le boulot, d'une baignade ou d'une partie de pêche".

Depuis le début de son activité, le ...[loueur accompagnateur de navigation solaire]... a accueilli quelque 600 personnes sur son bateau propre construit en région PACA (à Istres, dans les Bouches-du-Rhône) et dont l'utilisation est adossée à un site internet développé par une entreprise niçoise. "J'ai 100 % de satisfaction", se félicite-t-il en évoquant les retours de la clientèle. De quoi le motiver à étendre son concept, primé au dernier salon Marina High-Tech, à Villeneuve-Loubet. Et à l'ancrer dans le paysage maritime local. "Je recherche aujourd'hui des partenaires afin de déployer seaZen [et Suncy Solar Boat] dans d'autres ports des Alpes-Maritimes". Un appel en direction de celles et ceux qui sont convaincus qu'avec le solaire, plus belle sera la mer.

Jean Prève

Pour l'hebdomadaire Pays des Alpes-Maritimes - Du 28 juin au 4 juillet 2018 - N° 809

En savoir plus sur seaZen

Partager ce contenu

Vous devez être enregistré

Cliquez ici pour vous enregistrer

Ajouter un commentaire